Pourquoi une étude de sol avant de construire ?

Connaître les caractéristiques du sol sur lequel vous construisez,

L'Etude de Sol pour définir le système de fondations,

“ Pour ne pas construire au hasard les bases de votre maison ”


L'absence d'étude de sol peut générer des fondations impropres à la solidité de votre construction, non adaptées à votre terrain, ou des précautions inutiles.

Une étude géotechnique permet d'optimiser les fondations de votre projet tout en évitant les risques.


Exigez de votre constructeur une Etude de Sol

Même pour une construction simple, prenez ou exigez de votre constructeur des intervenants qui vous aideront à optimiser les prix tout en évitant les risques (BET Structure et Géotechniques)

Les prix de ces études peuvent être vite rentabilisés, soit directement par des solutions économiques, soit indirectement en assurant la pérennité de la construction.

Questions Réponses pour votre étude de sol


Le prix pour votre étude de sol ?

Le tarif d'une étude de sol dépend du lieu géographique, de la nature du terrain, de la conception de votre projet... Il n'est pas sérieux de proposer un tarif sans connaître les prestations nécessaires pour votre projet.

Remplissez le formulaire en ligne, après analyse, nous vous retournerons une proposition de prix.

Demandez un devis


Pour votre étude de sol, GéoMéca vous assiste dans votre projet,

Géoméca est un bureau d'Etudes de Sol en Ingénierie Géotechnique créé en 1973

Géomeca intervient dans le Nord et le Sud de la France sur l'ensemble des missions géotechniques (G0, G1, G2AVP, G2Po, G3, G4 et G5)


Des études de sols pour des projets variés

  • Constructions de bâtiments, (maisons de particuliers, immeubles collectifs, équipements publics, bâtiments industriels, centres commerciaux...)
  • Etudes des risques naturels en géotechniques (stabilités de pente, calculs de digues, renforcements de sols...)
  • Ouvrages en Génie Civil et infrastructures linéaires (Ponts, barrages, soutènements, routes, lignes de tramway, pistes d'aéroports...)
  • Expertises géotechniques suite à des sinistres sur tous types de constructions....

Et pour de nombreux partenaires

  • Les particuliers qui construisent leur maison
  • Les expertises et assistance  géotechniques en cas de sinistre
  • Les professionnels de l'immobiliers
  • Les organismes publiques
  • Les constructeurs, entreprises de bâtiments, ingénieurs structures
  • Les cabinets d'expertises


Certifié OPQIBI


Nous réalisons des études géotechniques principalement dans le Nord (région Nord Pas de Calais à Ile de France) et dans la région Sud (Languedoc Roussillon, Région PACA, Rhone Alpes, Midi Pyrénées...)

Carte des investigations géotechniques

Etude de Sol - Questions Réponses pour les particuliers

Vous construisez votre villa, Questions Réponses pour votre Etude de Sol

Question classique, une Etude de sol est elle obligatoire ?

Non ! A l'exception de certaines communes qui imposent une Etude de sol au dépot de permis, aucun texte de loi n'existe.

Paradoxalement, en cas de sinistre, l'Etude de sol sera la première pièce demandée par votre assureur.

L'absence d'étude de sol ou une étude de sol incomplète sont responsables de près de la moitié des sinistres de maisons individuelles.

Qui doit commander l'étude de sol ? Le constructeur ? Le particulier qui construit ? L'architecte ? ...

En général, c'est le particulier qui assure sa construction et qui commande l'étude de sol.

Dans d'autres cas, les constructeurs proposent dans leurs prestations l'Etude de sol.

Plusieurs missions Géotechniques sont proposées. Quelle mission dois-je demander ?

Les missions géotechniques sont normalisées (phasées en fonction de l'avancement du projet de construction).

Pour la constrcution d'une maison classique d'un particulier, une étude G2-AVP sera suffisante. Elle permettra une ébauche dimensionnelle, c'est à dire donner la portance des sols avec des exemples de dimensionnement si nécessaire. Le bureau d'étude structure dimensionnera les fondations sur la base des descentes de charge.

Pour acheter ou vendre un terrain avant la définition du projet de constrcution, une mission G1 (Etude géotechnique préalable) est suffisante.

Je vais payer environ 1300 €, mais une étude de sol apporte quoi à mon projet ?

L'objet d'une étude géotechnique n'est pas seulement de se couvrir et d'obtenir une réduction du coût de l'assurance. Cette étude doit vous apporter une aide, des conseils, le but et d'optimiser vos fondations et votre projet. Sans étude de sol, vous avez le risque de prendre des précautions inutiles, non adaptées, ou plus grave une solution de fondations impropre à la solidité de votre ouvrage.

En général, même pour une construction simple, prenez ou exigez de votre constructeur des intervenants qui vous aiderons à optimiser et éviter les risques. Ces intervenants sont :

  • Un bureau d'étude structure pour calculer, optimiser le gros oeuvre de la construction
  • Un bureau d'étude thermique qui apportera ses connaissances en isolation et besoins énergétiques.
  • Un bureau d'étude géotechnique qui doit travailler sur chaque phase de votre projet en colaboration avec le BET Structure.

Les coûts de ses études peuvent être vite rentabilisés, soit directement par des solutions économiques, soit indirectement en assurant la pérénité de la construction.

Le prix d'une étude de sol est-il réglementé ?

Aucune réglementation impose le prix d'une étude de sol.

Le prix de l'étude pour une maison individuelle est d'environ 1300 € H.T. Ce prix varie en fonction des spécificités du terrain, du projet et des prestations proposées.

 

Comment comparer les devis ?

Une étude de sol est réalisé en fonction d'essais sur le terrain, essais labos, permettant la rédaction d'un rapport.

Concernant les essais "in-situ", un important écart en qualité et en prix existe entre des essais "Pressiométriques" et des Essais "Pénétrométriques dynamiques"

  • L'essai pressiométrique consiste à dilater une sonde dans un forage à différentes profondeur. Cet essai est long, plus couteux, mais donne des valeurs beaucoup plus fiables et précises que l'essai pénétrométrique. Le prédimenssionnement des fondations sera plus rigoureux. Le prix des fondations pourra être optimisé, en particulier dans des cas "de sol de faible portance".
  • L'essai pénétromètre dynamique consiste à enfoncer une tige dans le sol et mesurer son enfoncement. Cet essai est très rapide mais ne permet pas de caractériser véritablement le sol. L'étude devra être plus sécuritaire. Dans le cas d'un terrain de faible portance, des précautions inutiles peuvent être préconisées...

Il est donc important de comparer les prestations pour ne pas avoir une étude trop sécuritaire ou incomplète.

Quelle est le prix d'une Etude de sol ?

Le prix dépend de votre projet. Pour une villa individuelle, environ 1300 € H.T. en fonction du projet.

Pour déterminer les prestations nécessaires, nous devons connaître le lieu géographique, la construction projetée, les éventuels spécificités de la construction... Ces éléments fixent les investigations nécessaires et donc le prix de l'Etude de sol.

Quels sont les sinistres les plus fréquents ?

L'absence d'Etude de sol peu engendrer les désordres suivants :

  • Les Argiles gonflantes

En absorbant l’eau de pluie, le sol argileux gonfle. Puis il se déshydrate en période de sécheresse. L’instabilité du terrain provoque des fissures sur les bâtiments existant. Le retrait-gonflement des sols argileux concerne la France entière et constitue la principale cause de sinistre.

  • Assise des fondations sur un sol de portance insuffisante

L'étude de sol permet de mettre en évidence la présence de remblais, de sol insuffisament porteurs... L'étude de sol vous donne la capacité portante du sol et l'ancrage des fondations.

  • Les cavités souterraines.

Invisibles en surface, elles sont très souvent la cause d’effondrement ou d’affaissement lorsqu’elles se manifestent. Ces phénomènes de cavitation, provoqués essentiellement par dissolution, sont des processus géologiques relativement lents mais surviennent de façon soudaine.

En cas de sinistre et en l'absence d'étude de sol, quelles sont les conséquences pour le particulier ?

Dans le cas d'une construction réalisée par un constructeur, la responsabilité sera reportée sur celui-ci. Dans le cas d'un contrat avec un architecte, le particulier maître d'ouvrage a à sa charge la réalisation d'une étude de sol. En cas de mauvaise surprise, toutes les conséquences découlant de l'absence d'étude de sol seront à la charge du particulier maître d'ouvrage.

Faire une Etude de sol a-t-il une conséquence sur l'assurance dommages-ouvrage ?

Oui. Lors de la signature de votre contrat de construction, vous allez devoir souscrire une assurance dommages-ouvrage pour vous garantir des éventuels désordres pouvant toucher votre maison

Si une étude de sol est fournie, la sinistralité est beaucoup moins élevée. La prime d'assurance le sera aussi.

Certaines compagnies d'assurances consentent une réduction pouvant atteindre 40 à 50 % sur l'assurance dommages-ouvrage.

Quel est l impact sur les ouvrages si présence de titane dans le sol ?

D'un point de vu mécanique des sols, la présence de Titane n'engendre aucune sujétion particulière.

D'un point de vu chimique, vous pouvez contacter un BET Environnement type Socotec HSE.

Qui paye l'étude de sol géotechnique, le propriétaire ou le constructeur ?

Principe de base :

Les phases G1 G2 (avant projet) et G4 (validation de la bonne exécution) sont à la charge du Maître d’ouvrage (Maître d’ouvrage = propriétaire, client

La phase G3 (suivi d’exécution et optimisation) est à la charge de l’entreprise 

Pour les Contrats de construction de Maison Individuelle

Le Constructeur qui propose la réalisation d’une construction en partant des plans jusqu’à la livraison du bâtiment doit prendre en considération la bonne ou mauvaise qualité du sol. Il doit donc inclure dans son prix global et forfaitaire l’ensemble des études, y compris l’étude de sol :

-> Voir arrêté de la cours de cassation du 24 octobre 2012, n°11-18164  https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000026540882&fastReqId=777400263&fastPos=1

Cependant, l'étude de sol n'étant souvant pas obligatoire, le constructeur pourrait décider de se dispenser d'étude géotechnique et dire à son client "si vous souhaitez une étude, prenez la en charge". La solution est de définir clairement les obligations du Constructeur dans le contrat signé.

En pratique, dans la plupart des cas :

Le constructeur professionnel dans l'acte de construire signale à son client la nécessité d'une étude de sol. Un prix pour l'étude est défini avant signature du contrat. Le paiement de l'étude de sol est effectué directement par le client au BET Géotechnique.

Au-delà des 10 années de garantie dommage ouvrage, que m'apporte une étude de sol en terme de recours et au niveau judiciaire?

Votre question est plutôt un problème juridique que technique. Mes réponses ne sont à prendre qu'avec précaution, n'ayant pas forcément les compétences pour y répondre (et juridiquement la problématique est complexe)

La garantie dommages-ouvrage ne vous assure que pendant la durée de 10 ans et permet une réparation rapide (c'est l'assurance dommages-ouvrage qui se retourne dans un deuxième temps sur l'assurance décennale de l'entreprise concernée). Donc effectivement, l'assurance DO s'arrête au terme des 10 ans (à partir de la réception des travaux) et ne vous apporte plus de garantie.

En revanche, l'étude de sol peu vous aider au niveau juridique dans certains cas :     

- Exemple (cas rencontré) : Vous vendez votre maison qui a plus de dix ans et par malchance, un sinistre apparaît quelque temps après la vente. Votre acheteur vous attaque pour vice caché. L'étude de sol vous permet de vous défendre et soit de mettre en cause votre constructeur ou le bureau d'étude Géotechnique, ou catastrophe naturelle...

- Autre exemple : Vous avez fourni une étude de sol à votre constructeur. Intentionnellement il n'a pas suivi les prescriptions demandées. Si vous démontrez la faute intentionnelle (pas évidant car il peut invoquer une simple erreur), le constructeur est responsable pour une durée de trente ans.